Nonato Champion d’Europe 2016 à Lisbonne

C’est l’histoire d’un homme qui est arrivé en France en 2006 via une rencontre qui l’a fait voyager de Manaus jusqu’à Montpellier.

Il était sans papier, sans travaille pendant quelques temps mais sa passion pour le jiujitsu l’a conduit à remporter 3 fois le championnat d’Europe.

Puis vient la naissance de son premier enfant ainsi que son mariage. En grand homme qu’il est, il ne pouvait pas laisser sa femme travailler, et devait mettre à l’abri du besoin sa famille.

Le petit dej du champion
Le petit dej du champion

Alors il cumule des durs boulots le forçant à travailler la nuit et le jour sans oublier de donner 3 à 4 cours de jiu-jitsu par semaine en dormant quelques heures à peine.

Cette vie le laisse en dehors de la compétition pendant quelques années, 6 exactement.

En mi saison 2014 des événements font que le Mestre se retrouve sans auditoire, sans publique à qui donner son temps pour l’apprentissage du jiujitsu.

Kimura
Kimura

Le mestre pris la décision de sortir de sa zone de confort et de créer sa propre association. Je le rejoins dans cette aventure et Amazonia jiujitsu fut créé en 2015.

Quand la nouvelle s’est propagée dans les environs que le Mestre ouvrait son club, beaucoup de gens l’ont rejoint pour les cours du midi qui étaient les seuls créneaux de départ.

Très vite, la demande croissante d’avoir des cours le soir, nous fumes obligés de nous mettre à la recherche d’une salle pouvant nous recevoir.

Avec cette élan et cette nouvelle dynamique le Mestre décida de nous amener avec lui au championnat d’Europe de Lisbonne.

Finale Catégorie
Finale Catégorie

En grand compétiteur qu’il est, il avait à cœur de nous montrer que même avec peu de temps de sommeil, un manque de sparring lourd, on peut réaliser nos objectifs avec force et volonté.

Partir avec Nonato à Lisbonne m’a rappelé une phrase qu’un ancien élève Brésilien de Nonato m’a dit un jour: «ici à Manaus, Nonato est une légende, tous le monde le connaît et peu de gens arrive à lui mettre un point pendant un combat. Vous avez de la chance d’apprendre à ses côtés, c’est un très grand champion».

Lisbonne-05-2016Quand tu parles avec Nonato, il te parle du temps où il remportait les championnats du monde au Brésil, où il combattait face à des légendes de notre sport: Saulo Ribeiro, Omar Salum, les frères Nogueira…

Une telle expérience ne peut pas rester cachée, et ne pas être mise en avant. En France, il est aussi très connu dans le milieu du JJB et du Pancrase.

En vous baladant dans l’arène du championnat d’Europe, vous voyez s’arrêter parler avec Nonato, des gens comme « le général Fabio Gurgel » Cicero Costa, les pionniers du JJB Français, et plein d’autres encore que moi même je ne connais pas. Lui qui est d’un caractère discret, timide, vous vous rendez enfin compte de l’immense homme qui se tient devant vous chaque jour à l’entraînement.Lisbonne-06-2016

Ne perdez plus de temps ailleurs, notre porte est ouverte à tout le monde !

Retour sur son championnat :

Il démarra la compétition dans sa catégorie d’âge et de poids des plus 100,5kilo.

À seulement 3 compétiteurs, ils ont fait une pool avec 2 combats chacun à effectuer.

Il soumet rapidement son premier adversaire et gagne aux points après un très bon combat face à l’ancien champion du monde.

Lisbonne-09-2016Il est logiquement sélectionné pour participer à l’absolut (combat sans catégorie de poids).

Là seulement ceux présents sur le podium peuvent participer à ce nouveau tableau.

Nonato doit effectuer 4 combats gagnants si il souhaite remporter la médaille d’or.

Les 3 premiers combats s’enchaînent rapidement avec des projections, des passages de garde suivi de soumissions.

La finale est plus dure, face à un combattant qui va tirer la garde fermer et bloquer le combat jusqu’à la décision finale.Lisbonne-10-2016

Le score est nul 0 a 0 aucun avantage de part et d’autre.

La décision revient donc à l’arbitre qui remet le titre à son adversaire.

Nonato aura effectué une grande performance pour son retour en compétition.

Bravo champion tu es notre source d’inspiration:)Lisbonne-12-2016