La tenue en JJB

 

Tenue

Le jiu-jitsu brésilien comme au judo est traditionnellement pratiqué avec un keikogi aussi appelée kimono ou Gi. La tenue est composée d’un pantalon et d’une veste en coton fermée par une ceinture (faixa en portuguais).

Comparé au judogi, le kimono de JJB est souvent plus resserré au niveau des manches, moins ample ce qui rend plus difficile la saisie.

La variété des couleurs rencontrées est aussi plus importante. Si le blanc reste la couleur originelle de la tenue, il n’est pas rare de voir des kimonos bleus, noirs, verts, marrons, rouges ou encore effet camouflage sur les tapis. Cependant en compétition seules les Gi blancs, bleus et noirs sont autorisés.

Les règles IBJJF et CFJJB en compétition

Avant de commencer la compétition chaque athlete doit se peser et passer au contrôle du kimono. Celui-ci a pour but que tous le monde combatte avec les mêmes chances d’uniformiser les pratiquants. Ici sera contrôlé, l’état, la longueur et l’emplacement des patchs.

position-des-patchs-autorisés

  • L’ajout de patchs sur la veste et le pantalon est aussi une pratique commune, notamment pour afficher son affiliation, son club, ses sponsors …. En compétition, ils doivent être positionnés sur certaine parties du kimono. cf photo ci contre.
  • Le port de T-shirt ou rash-guard en dessous la veste est interdit sauf pour les femmes (utilisation d’un rash ou un t-shirt moulant).
  • Il est aussi interdit de porter tous type de pantalon ou leggings en dessous du bas de kimono, excepté pour les femmes qui ont le droit un pantalon type moulant leggings. Il est évident que le kimono doit être propre, sec, non odorant lors du contrôle de kimono en compétition.

jjb-gi-inspection

  • Une distance maximum de 5 cm entre le poignet le bout de manche de kimono.
  • 5 cm aussi entre le bout pantalon et la malléole tibiale.
  • Il faudra 7 cm minimum sur toute la longueur de la manche et le bras.
  • 7 cm minimum aussi du genoux à la cheville.
  • la jupe de la veste de kimono doit descendre sous les fesses
  • le pans de kimono doit être au maximum épais de 1.3 cm et pas plus large que 5 cm
  • La ceinture doit être de 4 a 5 cm de large avec un rectangle noir au bout de la ceinture, sauf pour les ceintures noires ou celui-ci doit être rouge ou blanc. Une fois la ceinture noué, chaque bout de ceinture doit mesurer entre 20 et 30 cm.